[TO] Règles techniques

FACADES VITREES Un nettoyage efficace

Mots clés : Gros oeuvre - Technique de construction - Verre

Lorsqu’une façade vitrée vieillit mal au point de devenir opaque ou de présenter des coulures disgracieuses, l’usage est de remplacer les vitrages. Jean-François Benezech, directeur général de Reda, à Mérignac, propose une alternative plus économique et plus élégante. Tout simplement un nettoyage approprié.

Spécialisée dans le traitement anticorrosion des pièces mécaniques, la société Reda a transféré son savoir-faire dans le bâtiment où les façades en verre anodisé ou en aluminium présentent des problèmes similaires de traitement de surface. « On ne nettoie pas de la même façon un verre translucide et un verre métallisé », rappelle Jean-François Benezech. Ce dernier s’est donc rapproché du cabinet d’expertise en traitement de surface Reits. Avant chaque opération de nettoyage, celui-ci réalise un diagnostic sur une empreinte métallographique de la surface. Il définit le potentiel d’oxydoréduction et la formulation du produit de nettoyage adéquat. Celui-ci présente l’aspect d’une pâte et s’applique avec une ponceuse orbitale.

Le miracle n’est pas toujours possible. « Si l’oxyde pyrolytique du verre anodisé a déjà été attaqué par la pollution, les coulures de béton… ou les produits d’entretien précédemment utilisés, il est trop tard pour rattraper les dommage, rappelle Rémi Vilmotte, ingénieur expert de Reits, à Châlons-sur-Vesle (Marne). C’est le cas sur certaines tours-miroirs de La Défense où, par endroits, le verre ne réfléchit plus la lumière. »

Pour l’heure, la diversification de Reda dans le nettoyage ne pèse qu’un million de francs sur un chiffre d’affaires de 7 millions en 1996 et un effectif de dix-sept salariés. Mais, parmi les façades qu’il a déjà restaurées avec succès, Jean-François Benezech ne cite rien de moins que la maison de Radio-France, en aluminium anodisé, l’aéroport de Mérignac et des locaux de l’autoroute Bordeaux-Paris…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X