Technique et chantier

Façades aléatoires

Mots clés : Gros oeuvre

Réalisé par l’architecte Daniel Kahane, l’immeuble des Toits- de-Malesherbes prend place dans la ZAC parisienne de la porte d’Asnières. Christian de Portzamparc, qui en a la charge, a défini des gabarits simples (un corps central R + 8 avec un dernier étage en retrait, flanqué de deux ailes R + 4). En façade, Daniel Kahane opte pour un traitement architectural différencié selon l’orientation. En plaçant au milieu du bâtiment toutes les circulations verticales et les salles d’eau, il préserve aux 43 logements des vues sur le parc central et sur Paris par-delà les voies ferrées. Le travail se concentre sur le creusement des façades, la mixité des matériaux et le dynamisme. Résultat : deux façades singulières marquées par le mariage du béton, du bois, du verre et de l’aluminium dans une composition aléatoire et colorée.

La façade principale, orientée sud-ouest, accueille pour chaque logement d’étage une grande loggia de près de 2 m de profondeur qui prolonge des séjours déjà longs de 7 m. Cette façade, largement vitrée, est habillée sur environ 30 % de sa surface par des volets en bois bakélisé (Prodema) de couleur brun-rouge. D’une hauteur d’étage, ils peuvent coulisser et être bloqués selon les désirs d’ensoleillement des habitants, contribuant à créer un gigantesque tableau à la composition aléatoire. Plus refermée en raison des nuisances sonores, la façade le long de la voie ferrée offre elle aussi un certain dynamisme, insufflé par le rythme haché des ouvertures : des fentes imaginées pour fragmenter dans une même pièce le paysage.

MAITRISE D’OUVRAGE : SAGI.

MAITRISE D’OEUVRE : Daniel Kahane, architecte ; Khephren, BET STRUCTURE ; ALTO, BET Fluides.

ENTREPRISE GENERALE : BOUYGUES.

SURFACE : 4 395 m2 HON ;

COUT : 4 760 000 euros HT.

PHOTO :

PARIS.Les façades sud et nord encadrent de manière aléatoire le paysage : côté jardin avec des panneaux opaques mobiles et côté voies ferrées par des fentes vitrées. Les espaces extérieurs privatifs sont généreux : plus de 300 m2 de loggias et plus de 220m2 de terrasses.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X