Régions

Expertisée L’explosion de Lyon

> Les experts en charge de recenser les origines potentielles de l’explosion qui avait fait un mort et un blessé grave, le 28 février à Lyon, ont rendu leur rapport. Sans se prononcer sur les responsabilités d’un accident lié à des travaux en souterrain, ce rapport liste une vanne de gaz tardivement coupée, une double fuite de gaz et une série de plans approximatifs, voire inexacts, portant notamment sur le repérage des canalisations et leur recensement même.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X