Actualité

Europe : objectifs 2000-2006

Le Conseil des chefs d’Etat ou de gouvernement européen de Luxembourg des 12 et 13 décembre a donné son feu vert à l’ouverture de négociations dès 1998 sur les bases de « l’Agenda 2000 ». Ce document de la Commission trace les perspectives de développement de l’Union européenne à l’horizon 2000-2006, période qui devrait notamment voir l’intégration d’Etats de l’Est de l’Europe – Hongrie, Pologne, Estonie, République tchèque et Slovénie en priorité – et de Chypre. Le nombre des fonds structurels devrait par ailleurs être réduit de sept à trois dans un souci de simplification. Le pourcentage de la population éligible aux objectifs 1 (régions en retard de développement) et 2 (zones en déclin industriel) passerait ainsi de 51 % à 35-40 %, avec une forte priorité pour l’objectif 1 (seuls les DOM-TOM seraient concernés en France). En revanche, les zones urbaines en difficulté deviendraient éligibles à l’objectif 2.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X