Régions Marseille

Euroméditerranée veut attirer les jeunes

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Electricité - Energie renouvelable - Marché de l'immobilier

10 400 Nombre de logements locatifs sociaux agréés en 2017 en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Source : CRHH (21 février 2018).

3 projets de centrales de production d’électricité biomasse (27,2 MW) soutenus par l’Etat en 2018 en Paca.

14,90 M€ HT Coût des travaux de l’Institut méditerranéen du risque (IMREDD), à Nice (4 970 m2 SP).

En ce début d’année, la ZAC Saint-Charles (15 ha) de Marseille connaît un coup d’accélérateur. Pose de la première pierre de la résidence sociale de 83 logements étudiants « Sens » portée par Ametis et Logis Méditerranée (architecte : Atelier Fernandez & Serres), choix de NP2F comme concepteur du bâtiment de l’Institut méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT), construction des 126 logements sociaux (dont 20 étudiants) du Faubourg des Fiacres par Logirem (architecte : François Kern) et, enfin, premiers coups de pioche du parc de 1 ha de la Porte d’Aix (concepteurs : Alfred Peter et Stoa)… Autant de réalisations, au sein de la première ZAC créée par l’établissement public d’aménagement (EPA) Euroméditerranée au début des années 2000, qui constituent une nouvelle étape dans la reconfiguration d’un des quartiers les plus pauvres de la cité phocéenne.

Rendre la gare Saint-Charles plus performante. L’aménagement du quartier avait commencé avec le recul de l’autoroute sur 300 m et la suppression de l’échangeur autoroutier autour du monument de la Porte d’Aix en 2010. Aujourd’hui, au cœur de la ZAC, sur 3 ha d’espaces publics, prend forme un projet de campus urbain. « Nous avons regardé ce qui existait déjà. Nous avons alors...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5967 du 16/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X