Régions

Essonne Un silo enterré pour stocker les archives

« Faire revivre les archives départementales en les rassemblant et en les rendant accessibles ». Tel est l’objectif du conseil général de l’Essonne qui vient de lancer la construction d’un bâtiment souterrain de 8 étages sur le domaine de Chamarande. Il pourra, à partir du printemps 1999, abriter les 7 km d’archives de Corbeil-Essonnes, les fonds anciens actuellement conservés à Versailles, ainsi que les archives communales et notariales.

Ce projet « Archives départementales » a été conçu par Bernard Fonquernie, architecte en chef des monuments historiques et le cabinet d’architectes Buffière et Malisan. D’une surface de 7 600 m2, il se décompose en deux parties :

la réhabilitation des locaux de la Commanderie (530 m2 pour les locaux accessibles au public et 230 m2 pour les bureaux) ;

un silo de 8 niveaux enterrés dans la cour de la Commanderie qui permettra de stocker près de 35 km linéaires d’archives, ce qui devrait répondre aux besoins d’archivage des 30 prochaines années. Cette formule est comparable à celle déjà utilisée pour les archives départementales de la Somme, du Territoire de Belfort ou du ministère des Finances.

L’enveloppe prévisionnelle du projet s’élève à 95 millions de francs. La maîtrise d’ouvrage a été déléguée à la Semessonne et les travaux sont réalisés par GTM (mandataire) et Sif-Bachy.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X