Régions

Essonne Préchargement du sol pour la station d’épuration d’Ollainville

Mots clés : Eau

La station d’épuration du Moulin Neuf (« Le Moniteur » du 8 février 2008) est en cours de réalisation sur la commune d’Ollainville. Particularité de ce chantier : l’utilisation d’une technique de préchargement du sol. « Une solution assez peu employée sur des ouvrages de ce type, en raison des délais qu’elle implique et aux contraintes de tassements résiduels imparties », explique Jean-Pierre Sanfratello, responsable géotechnique de Razel. L’idée ? Améliorer les caractéristiques géologiques du terrain en le comprimant, durant un intervalle de temps déterminé, au moyen de matériaux rapportés. L’avantage ? Eviter d’avoir recours aux fondations profondes et permettre ainsi de construire sur des radiers de surface.

« Nous avons opéré en deux phases successives en déplaçant 18 000 m3 à chaque intervention, deux tiers des matériaux provenant du site », détaille Vincent Dupré, le responsable du projet chez Razel. Chaque couche, qui atteignait jusqu’à 6 m de hauteur, a été maintenue en place pendant trois mois, les résultats de l’évolution des tassements étant fournis par un système de profilomètre hydrostatique inséré à la base du remblai. Un dispositif de drains verticaux, enfoncés jusqu’à 5 m de profondeur, a permis d’accélérer le phénomène d’essorage des terrains.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Syndicat intercommunal de la vallée supérieure de l’Orge (Sivso). AMO : Hydratec.

Architectes : Thierry Grislain et Martine Proy. Paysagiste : Espays. Coordonnateur SPS et bureau de contrôle : Qualiconsult.

Entreprises : groupement Degrémont (mandataire)/Razel.

Coût : 15 millions d’euros HT.

Mise en service : été 2009.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X