Régions

ESSONNE Logement social : le conseil général accroît son effort

Jusqu’alors, le conseil général versait des aides à la réhabilitation du parc social, à hauteur de 10 000 francs par logement. C’est à ce titre, par exemple, que 2,26 millions de francs ont été destinés à la réhabilitation de logements dans la cité « Moulin à Grais », à Verrières-le- Buisson.

Mais l’assemblée départementale vient de décider de faire plus. Pour les futures opérations de réhabilitation, l’aide du conseil général pourra atteindre 20 000 francs : elle variera en fonction de la nature des travaux et de la typologie des appartements. Par ailleurs, à l’intérieur de cette enveloppe, une dotation sera destinée à la réhabilitation et à la sécurisation des parties communes des immeubles, et à la requalification des espaces extérieurs. Plus de 30 000 logements seront concernés par cette mesure.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X