Technique et chantier

Espaces verts Un parking engazonné et perméable

Mots clés : Aménagement paysager - Eau - Espace vert - Stationnement - Transports

En prévision des travaux de restructuration du centre hospitalier intercommunal (CHI) de Villeneuve-Saint-Georges (94), 200 places de stationnement ont été créés afin de désengorger l’accès à l’hôpital durant les travaux.

Un parking pour gérerles eaux pluviales. Le CHI étant situé à flanc de coteau, l’aménagement de ce parking nécessitait la création d’un bassin de rétention des eaux pluviales. La réalisation de parkings perméables engazonnés a résolu cette contrainte à moindre coût.

« Ce parking est l’aboutissement d’une concertation entre le maître d’ouvrage et les communes environnantes », explique Paul Marsan, qui a conçu le projet et a suivi le chantier. « Nous avions plusieurs contraintes : budgétaires, environnementales – les riverains de communes voisines voulaient préserver une zone boisée classée, une coulée verte était prévue – et nous avions à gérer le problème des eaux pluviales. » Cette solution favorisait l’infiltration des eaux pluviales, limitait le ruissellement de surface et évitait la réalisation d’un bassin de drainage et de rétention des eaux pluviales.

Dalles engazonnéessur structure portante. Le parking (Ecovegetal Green) est composé d’une dalle alvéolaire sans fond, en polyéthylène basse densité (pour éviter l’accumulation de chaleur dans les dalles en saison chaude), installée sur une structure portante et filtrante favorisant l’enracinement du gazon. Il est conçu pour des charges de 150 à 350 t/m2. Sur une couche drainante de concassés de béton (0,80 de granulométrie), une inferface fertile de 20 cm a été disposée. Mélange de 30 % de composants fertiles et pour le reste de concassé, elle assure l’enracinement profond, la portance et la perméabilité. Pour finir, une couche de 3 cm, stable physiquement pour empêcher le compactage, garantit le « réglage » et la parfaite planéité des dalles alvéolaires ainsi que la reprise du gazon. Cette couche a des propriétés de rétention d’eau.

Les alvéoles ont été livrées vides en modules de 1,33 m2. Grâce à un système de fixation par tenon et mortaise, le rendement de pose a été assez élevé, entre 500 et 600 m2 par jour pour cinq personnes. L’entreprise Chadel a réalisé l’engazonnement. Système à la fois recyclé et recyclable, il peut répondre aux contraintes d’urbanisme sur les espaces verts (PLU) et de la loi sur l’eau sur les coefficients de ruissellement autorisés à la parcelle.

Maîtrise d’ouvrage : CHI de Villeneuve-Saint-Georges (94)

Maîtrise d’œuvre et BET : Atea représenté par Paul Marsan

Entreprises : Eurovia Massy (VRD) ; Chadel (sous traitant engazonnement)

Système parking perméable : Ecovégétal Green d’Ecovégétal (fabricant)

Durée des travaux : avril-juillet 2007

Coût : 650 000 euros HT pour les 2 500 m2.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X