Technique et chantier

Equipement scolaire Un préau en bois pratique et ludique

Mots clés : Architecte - Architecture - Bois - Education - Information - communication - événementiel - Prix d'architecture

Il manquait un préau dans la cour de l’école Pierre-Corneille à Versailles (Yvelines). Les architectes Grégoire Dumont et Olivier Legrand ont remédié à cette lacune en créant un abri pratique et ludique de 180 m2. Pratique, car son périmètre intérieur incorpore deux niveaux d’assise. Ludique, car ses ouvertures irrégulières sur l’extérieur suscitent le jeu chez l’enfant, cache-cache notamment. Marie-Claire Le Saint, directrice de l’école, raconte que « les enfants se sont approprié le préau dans les minutes qui ont suivi son inauguration. » « Pour eux, ajoute-t-elle, c’est toujours un bonheur de s’y cacher pour essayer de faire des bêtises et de s’y nicher comme dans une cabane. »

Charpente cinétique et ondulatoire. La référence à la cabane est probablement due au mode de construction – un empilement horizontal de pièces de bois (pin Douglas de section 10/12 cm, longueur maximale 5 m) – et à la simplicité du volume bâti : trois parois rectilignes (nord, est, sud) sur lesquelles repose une toiture à deux pentes couverte de zinc.

« Le calme extérieur contraste avec le mouvement intérieur », observe Grégoire Dumont. « La charpente crée des effets cinétique et ondulatoire visibles, engendrés respectivement par la répétition des fermes et par la variation de l’angle des entraits brisés », précise Olivier Legrand. Tous deux avouent manifester ici une « recherche plastique » plutôt qu’une « performance technique ».

Sur proposition de la directrice, les architectes pourraient prochainement expliquer leur métier aux enfants qui ont suivi, « impressionnés », le chantier de construction. Une approche pédagogique de l’architecture qui devrait, espère-t-on, faire école.

Plus d’images du chantier

www.lemoniteur-expert.com, rubrique portfolios

1

2

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville de Versailles.

Maîtrise d’œuvre : Grégoire Dumont et Olivier Legrand, architectes. Jacques Anglade, BET bois.

Principales entreprises : NBA (gros œuvre), Houot (charpente), Battais (couverture), Acanthe (menuiserie), Pro Urba (sols synthétiques), Snel (électricité).

Surface : 180 m2 HON.

Coût des travaux : 180 000 euros HT.

Livraison : rentrée scolaire 2007-2008.

3

ENCADRE

Olivier Legrand et Grégoire Dumont, architectes

« Ce fut un chantier de rêve. François-Xavier Flis, à la maîtrise d’ouvrage, avait envie d’architecture contemporaine à Versailles et il nous a laissé le champ libre. Jacques Anglade, charpentier, a révélé ses talents d’ingénieur, de philosophe et de poète du bois. Enfin, le montage du préau s’est effectué à la belle saison… »

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X