Technique et chantier

Equipement culturel Béton brut pour musée privé

Mots clés : Architecte - Architecture - Béton - Manifestations culturelles - Verre

A Erstein (Bas-Rhin), le musée Würth France dresse son imposante silhouette à deux pas… du siège de l’entreprise Würth. Un musée sur financement privé, où l’architecture minimaliste s’efface pour laisser toutes leurs places aux œuvres.

Inscrire un lieu dédié à l’art sur un site voué à l’industrie et associer à l’activité d’une entreprise (ici la fabrication de matériels de fixation et d’assemblage) l’expression d’une présence artistique. Tel est le pari, et la philosophie, de Reinhold Würth, mécène et collectionneur, qui compte à son actif la construction de treize musées d’art dans le monde ! « Des projets qui visent tous à nouer un lien entre le monde de l’art et celui du travail », explique Clément Vergély, architecte de cette réalisation à Erstein (Bas-Rhin). « Chacun des musées Würth est implanté au cœur ou à proximité d’un siège du groupe. Le dernier ne déroge pas à la règle. Il se situe à quelques mètres du siège social, avec un accès direct depuis l’esplanade d’entrée des bureaux. » En réponse au bâtiment de bureaux en verre réalisé en 1997 se dresse désormais un édifice de béton brut. « Ces deux constructions à vocations très différentes sont très proches l’une de l’autre. Ce qui nous a amenés à les différencier pour les identifier. Le choix du béton brut s’est donc imposé pour son opacité, sa rudesse et sa massivité qui tranche d’avec la transparence du verre. »

Nefs de verre

Le nouveau musée est constitué de deux volumes rectangulaires identiques en béton (70 m de long, 11 m de large, 13 m de hauteur), parallèles l’un à l’autre et surmontés de deux nefs en verre de 3 m de haut qui assurent l’éclairage naturel des salles. Entre ces deux corps de bâtiment, un troisième volume de 11 m de large, vitré en façade sur toute sa hauteur, reçoit la zone d’accueil et un auditorium de 244 places autour duquel sont distribués les espaces de circulation. « La conception des espaces et des volumes est minimaliste : aucune architecture spectaculaire qui risquerait de dominer les œuvres. Au contraire, le bâtiment doit s’effacer devant l’art, la neutralité des espaces permettant la pleine expression des œuvres », précise encore l’architecte. L’organisation fonctionnelle suit le même principe : en tête du bâtiment, sur deux niveaux, se trouvent les espaces de réception (billetterie, boutique, cafétéria, bibliothèque…). Les zones de livraison et de stockage, les services techniques sont à l’arrière. La moitié centrale reçoit trois espaces d’exposition, différents dans leurs dimensions mais avec des caractéristiques communes en terme de matériaux : sol en ciment teinté de couleur grise coulé sur 1,5 cm d’épaisseur sans joints de fractionnement sur des surfaces atteignant 1 000 m2, murs blancs et plafond en plaques de plâtre qui intègre les dispositifs de climatisation et d’éclairage.

Eléments de polycarbonate

L’éclairage est basé ici sur la lumière naturelle, contrairement à la plupart des musées contemporains. « La qualité de la lumière naturelle et la richesse de son spectre sont les mieux adaptées à la perception des œuvres. Mais, ces mêmes œuvres y sont extrêmement sensibles… Toute la conception repose sur le bon dosage pour parvenir à l’apport optimum de lumière naturelle en provenance des nefs vitrées », précise Clément Vergély. Les deux nefs ont donc été conçues comme deux boîtes en verre réalisées à partir de matériaux diffuseurs. Les façades verticales et horizontales sont en verre feuilleté présentant une transmission lumineuse supérieure à 70 % et un facteur solaire inférieur à 40 %. Le plafond vitré, qui clôt ces boîtes, est également en verre feuilleté mais avec une transmission lumineuse de 64 %. Entre les deux, des éléments horizontaux en polycarbonate (transmission lumineuse 50 %) tamisent davantage la lumière naturelle directe. Dans ces boîtes se trouvent également des espaces techniques intégrant les protections solaires (stores enrouleurs) et les dispositifs d’éclairage artificiel. Les deux systèmes sont automatisés par l’intermédiaire de capteurs, pour moduler l’éclairage du jour et l’ensoleillement ou au contraire, lorsque la lumière naturelle est insuffisante, pour que l’éclairage artificiel prenne le relais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Würth France SA.

Maîtrise d’œuvre : Clément Vergély, architecte. Auréa, associé. Pingat, BET gros œuvre. Ingélux, BET électricité. Ilex, paysagiste.

Principales entreprises : Dicker (gros œuvre), AMSE (menuiserie aluminium et vitrerie), Hunsinger (menuiserie bois), Cilia (plâtrerie), Geistel (faux plafond), Spie (électricité), Imhoff (CVC), Tout Bois (menuiserie agencement).

Surface : 4 050 m2 Shon.

Coût total : 11,75 millions d’euros HT.

ENCADRE

Des voiles de 13 m de haut, coulés d’un seul tenant

Afin de renforcer l’aspect massif des deux parallélépipèdes en béton, il était impératif pour l’architecte de n’avoir aucune reprise de bétonnage. Les voiles de 30 cm d’épaisseur ont donc été réalisés en béton autoplaçant (Holcim) coulé par tranche de 20 à 25 m de long sur une hauteur de 13 m, en une seule fois ! « Une mise en œuvre rendue possible grâce à des coffrages particulièrement étanches et à une préparation minutieuse en amont. » Les parois de béton gris, hydrofugé pour que sa teinte ne change pas sous la pluie, ont été laissées brutes de décoffrage et les marques des entretoises des banches sont encore visibles. Un calepinage rigoureux qui ne doit rien au hasard : depuis la dimension des panneaux en contreplaqué utilisée en fond de moule, jusqu’au positionnement des entretoises et des clous utilisés pour fixer le contreplaqué sur le coffrage, tout a été précisément étudié.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X