[TO] Règles techniques

ENTRETIEN PIERRE VUILLEMIN ET MARC MENAGE Respectivement responsable qualité et responsable marketing chez Orsa Bétons.

Mots clés : Béton - Communication - marketing - Droit de l'environnement

«L’objectif est de protéger les eaux souterraines»

Quelles sont les contraintes techniques pour l’exécution des installations polluantes en milieu agricole ?

PIERRE VUILLEMIN ET MARC MENAGE. Le Programme de maîtrise de la pollution d’origine agricole (PMPOA) impose aux agriculteurs de mettre leurs installations, telles que les fosses à purin, à lisier et les aires de fumier, conformes à la circulaire du ministère de l’Agriculture, du 19 juin 1995, qui précise notamment pour les fosses à lisier que les bétons utilisés auront une classe d’environnement 5b suivant la norme P 18-305.

Quelles sont les conséquences techniques ?

Il en résulte l’obligation de réaliser les fosses à lisier avec des bétons dosés à 350 kg/m3 de ciment ES – c’est-à-dire résistant aux eaux séléniteuses- ayant un rapport maximal E/C de 0,50 et une résistance à 28 jours de 35 MPa. Le respect de cette règle est contrôlé par la présentation du bon de livraison qui justifie les caractéristiques du béton prêt à l’emploi. Orsa Bétons a mis au point le béton Agriroc pour répondre à cette nécessité.

Pourquoi ces contraintes ?

L’objectif est de protéger les eaux souterraines en évitant les infiltrations des « eaux brunes » provenant des déjections animales. L’utilisation de bétons répondant à ces contraintes techniques garantit une meilleure durabilité minimale des ouvrages destinés à recevoir des liquides très agressifs. Des solutions plus performantes passent par l’utilisation de BHP type B60 ou plus, qui donneront des garanties supérieures.

Que dire du traitement de surface de ces bétons ?

On se soucie trop peu de l’abrasion de la surface des dallages qui, outre l’agression chimique, sont fortement sollicités par les matériels de chargement des agriculteurs. Nous préconisons l’ajout de fibres polypropylène, le traitement du parement avec un durcisseur de surface ou encore la réalisation d’une chape rapportée anti-usure. D’autres procédés tels que l’utilisation d’une géomembrane nous semblent trop fragiles.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X