Régions

ENTRETIEN JEAN PHILIPPE « Rassembler et chercher »

Le délégué régional de l’Association française des travaux en souterrain (Aftes) Sud-Est évoque sa mission.

Vous venez de célébrer le vingt-cinquième anniversaire de la délégation régionale Rhône-Alpes/Provence-Alpes-Côte d’Azur. Quel objectif poursuivez-vous aujourd’hui ?

jean philippe. Le même qu’à nos débuts : rassembler des partenaires venus d’horizons différents qui, tous, veulent faire progresser le niveau des connaissances en matière de travaux souterrains. Nous sommes 280 dans le Sud-Est – le tiers des adhérents nationaux – dont 36 professionnels étrangers.

Quel type de travaux conduisez-vous ?

L’Aftes a pris en 1995 un projet national de recherche sur le creusement mécanisé des tunnels en terrain hétérogène. Deux des quatre chantiers « laboratoires » sont à Lyon : la galerie de la ligne D du métro et les deux tubes du tunnel sous Caluire-et-Cuire du boulevard périphérique nord.

Le groupe de recherche peut déjà se féliciter d’avoir conduit à bien une première réalisation à l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat à Vaulx-en-Velin. Depuis quelques mois, les chercheurs ont mis au point un modèle réduit de bouclier à pression de terre qui permet des tests « grandeur nature ». D’autres tests sont en projet à Lyon, Paris, Lille et Shanghai pour une meilleure compréhension des phénomènes géotechniques et une analyse en situation des réactions de la machine.

L’Aftes a constitué un comité technique…

…qui n’est encore que peu consulté, le plus souvent par méconnaissance de son existence. Sollicité en amont d’un projet, il offre un avis technique, utile et… neutre.

Quels liens entretenez-vous au-delà des frontières ?

Des échanges fructueux se développent avec la Suisse et l’Italie. Nous avons créé un groupe de travail avec les spécialistes des travaux souterrains de la Société suisse des ingénieurs et des architectes : une rencontre est prévue début 1998 sur le chantier du Gothard. Les confrères italiens de la Societa italiana de galeria participent régulièrement à nos travaux et aux visites des grands chantiers du Sud-Est. Ces premiers liens se renforceront dans l’avenir. Les projets qui nous rapprochent ne manquent pas : la ligne TGV Lyon-Turin en constitue le fleuron.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X