Réglementation Marchés publics

Entretien avec Philippe Chane-Hune, directeur de la commande publique du département de La Réunion. – « Nous avons réduit le dossier de candidature à sa plus simple expression »

Mots clés : Passation de marché

Le département réunionnais simplifie l’accès des petites entreprises à ses marchés publics. Ce qui lui permet, in fine, de recevoir davantage d’offres de meilleure qualité.

Pourquoi une telle démarche de simplification ?

La phase administrative des marchés publics est souvent compliquée. Les entreprises s’y perdent, et ce, au détriment de la concurrence et donc de notre collectivité. L’économie réunionnaise repose essentiellement sur des TPE-PME dont le cœur de métier n’est pas de répondre à des formalités surabondantes. Nous avons donc décidé de mettre en œuvre les simplifications prévues par le décret sur les marchés publics du 25 mars 2016, à savoir ne demander que le strict minimum et inverser les phases d’analyse en faisant passer celle des offres avant celle des candidatures. Nous procédons ainsi sur nos marchés d’un montant supérieur à 25 000 euros HT depuis juin 2016.

Quelles actions avez-vous mises en place ?

Nous avons réduit le dossier de candidature à sa plus simple expression. L’entreprise indique dans notre formulaire type – papier ou électronique – son numéro Siret. Elle y déclare sur l’honneur avoir les capacités – financières, professionnelles, techniques et juridiques – requises et ne pas être frappée...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5968 du 23/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X