Jurisprudence Vente et Contrats spéciaux

Entreprises en difficultés – Effet du rejet d’une créance irrégulièrement déclarée au passif du débiteur

Mots clés : Défaillance d'entreprise - Jurisprudence - Vente et contrats spéciaux

Faits : Une banque consent à une société un crédit garanti par un nantissement de fonds de commerce.

Le 31 janvier 2006 la société emprunteuse fait l’objet d’une procédure de sauvegarde, le 3 avril 2007 un plan de sauvegarde est arrêté. Par ordonnance en date du 2 juin 2008, le juge commissaire rejette la déclaration de créance faite au profit de la banque par l’intermédiaire d’un préposé sans pouvoir. La banque ayant demandé le renouvellement de l’inscription, le 20 septembre 2011 la société saisi le tribunal afin d’obtenir la radiation du nantissement de fonds de commerce. La cour d’appel rejette la demande de la société. Cette dernière forme un pourvoi en cassation.

Question : Le rejet d’une créance irrégulièrement déclarée au passif d’un...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 98 du 26/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X