Régions Besançon

Entrepreneurs mécènes

Via la Fondation de France, les entreprises du BTP Antonietti, Bonnefoy, Campenon, Eurovia et Parietti ainsi que l’horloger-bijoutier Maty ont réuni 163 852 euros pour financer près de la moitié de l’horloge monumentale, en cours d’installation dans la salle des pas perdus de la gare TGV de Besançon. Dans le cadre du 1 % culturel, la SNCF prend à sa charge l’autre moitié de cette création de l’horloger bisontin Philippe Lebru. Elle sera cédée à la Ville de Besançon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X