Régions Dunkerque

Entrepose Contracting et Bouygues pour le terminal méthanier

Il faut croire que l’affaire n’était pas si mal engagée. Quelques semaines après le passage à Dunkerque du président de la République et du déblocage du projet de terminal méthanier, le contrat de construction des réservoirs vient d’être annoncé.

Le spécialiste des projets industriels complexes Entrepose Contracting (mandataire) remporte ainsi la mise avec Bouygues Travaux Publics en partenaire. Le contrat de conception-réalisation des trois réservoirs de GNL (gaz naturel liquéfié) est signé avec Dunkerque GNL, filiale de l’électricien français EDF. Ces trois réservoirs sont parmi les plus grands construits au monde affirment les constructeurs. Ils sont composés d’une paroi interne en acier à 9 % de nickel qui maintient le GNL à une température de – 163 °C, grâce à une isolation en perlite, et d’une paroi externe en béton précontraint qui sera, avec les fondations, l’œuvre de Bouygues Travaux Publics.

Mise en service prévue en 2015

Chaque réservoir a une capacité utile de 190 000 m 3 , fait 91 mètres de diamètre et 50 mètres de hauteur. Ce contrat clés en main comprend l’ingénierie, la fourniture d’équipements, la construction et les essais pour la mise en service des réservoirs.
Les travaux commenceront début 2012, dureront trois ans et demi et mobiliseront 350 personnes en période de pointe, dont 100 seront recrutées localement. La mise en service prévisionnelle des réservoirs est prévue en 2015.
Ce marché signe le retour de Bouygues Travaux Publics dans les réservoirs de gaz naturel liquéfié après plusieurs projets livrés, notamment les réservoirs de Ras-Laffan au Qatar en 1996 et les réservoirs de Damiette en Egypte en 2004.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X