Enjeux

Engie met un pied dans la copromotion

Le fournisseur d’énergie intervient discrètement sur des programmes mixtes depuis seize mois. « Le Moniteur » dévoile sa stratégie.

La smart city fait bouger les lignes de la promotion immobilière et place de nouveaux acteurs au cœur de la conception de la ville. « Nous avons lancé notre structure de copromotion en novembre 2016, avec la conviction que la révolution énergétique aura un impact important sur l’aménagement urbain », explique Sylvie Dao, directrice de la nouvelle filiale qui se cherche encore un nom.

Trois sites via “Inventons la Métropole du Grand Paris”.

Et il semblerait que l’énergéticien ait eu le nez creux puisque la société, lancée en catimini, a déjà remporté trois contrats en seize mois. « Nous intervenons sur trois sites de “Inventons la Métropole du Grand Paris” : Les Lumières Pleyel à Saint-Denis (programme de 176 000 m²), le projet Ecotone à Arcueil (programme de 80 000 m²) et sur la restructuration des puces de Saint-Ouen. De fait, aujourd’hui, nous sommes partenaire d’une douzaine d’aménageurs et de promoteurs », dénombre Sylvie Dao, qui ne dévoile pas le chiffre d’affaires réalisé par la filiale.

Engie participe uniquement à des programmes...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5968 du 23/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X