Innovation

Engazonner les sols pauvres par hydromulching

L’ hydromulching est né du besoin de verdir des terrains agrolimitants. La technique dérive de l’ hydroseeding, inventé dans les années 1950 pour ensemencer rapidement par voie hydraulique des zones inaccessibles ou non porteuses.

Leader en Europe pour la distribution de produits pour l’hydroseeding, Euro-Tec a vu cette technique muter.

« Elle n’est plus beaucoup utilisée aujourd’hui, avance Christophe Lignier, son directeur général. La pression foncière a poussé au redressement des talus sur certaines zones où de fortes pentes rendent difficiles l’apport de terre végétale et l’ensemencement, en raison du lessivage provoqué par la pluie ou au moment de l’arrosage. Ce phénomène se produit aussi sur sol plat, par concentration des graines dans les dépressions du sol. La solution, c’est l’hydromulching : la mixture projetée contient les semences, associées à des conditionneurs de sol et à un complexe fibreux contenant un fixateur. La projection produit un tapis de consistance cotonneuse, protégeant la graine de l’impact des gouttes d’eau tout en en retenant l’humidité. » L’hydro-mulching permet de mettre en place des strates herbeuses sur des toitures, dans les golfs, mais aussi de contrôler l’érosion ainsi que les risques d’affouillement dans les mines, carrières, assises de pont, pipelines enterrés. « Depuis un an et demi, poursuit...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 408 du 09/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X