Entrepreneurs

En façade, la prévention du risque incendie prime

Mots clés : Produits et matériaux - Sécurite civile - Travail

L’isolant rapporté en façade peut aggraver la propagation du feu.

Pour certains bâtiments, des précautions renforcées sont imposées. Focus sur les systèmes intégrant du polystyrène expansé.

Très souvent, le polystyrène expansé (PSE) est utilisé pour assurer l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des murs en béton ou en maçonnerie. Les panneaux, collés ou fixés mécaniquement, sont recouverts d’un enduit armé par un treillis en fibre de verre. Côté performance, les systèmes dépassent aujourd’hui fréquemment 12 cm d’épaisseur, atteignant une résistance thermique R de 3,15 m2.K/W (PSE blanc) ou 3,75 m2.K/W (PSE gris). Rappelons que, pour accéder au crédit d’impôt et à l’éco-PTZ, l’ITE doit satisfaire à un seuil minimal de 3,7 m2.K/W.

La réglementation

« La pose d’isolants épais en façade doit satisfaire aux exigences de sécurité incendie », rappelle Antoine Demarque, ingénieur à la direction technique de Bureau Veritas Construction....

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5939 du 08/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X