Autres Emploi

En 2014, l’intérim a redémarré… sauf dans le BTP

Mots clés : Droit du travail - Entreprise du BTP - Monde du Travail

L’effectif intérimaire dans le secteur du BTP a fortement chuté lors de l’année 2014 (- 15,3 %). Une sorte d’anomalie, dans la mesure où tous les autres secteurs ont connu, sur la même période, une timide reprise : + 2,7 % dans le commerce, + 1,2 % dans l’industrie, + 2,1 % dans les transports et + 0,2 % dans les services. C’est ce qu’indique le baromètre annuel Prism’emploi, publié le 3 février. Les auteurs de l’étude imputent au mauvais score du BTP la baisse importante des ouvriers qualifiés parmi les travailleurs intérimaires (- 10,3 %). Les ouvriers non qualifiés (+ 6,8 %), cadres et professions intermédiaires (+ 3 %) et employés (+ 1,7 %) ont, eux, été davantage demandés en 2014. « La baisse de l’intérim, d’après les premiers éléments collectés par Prism’emploi, se confirme en janvier 2015, celle-ci tend toutefois à s’atténuer », ajoute le communiqué.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X