Technique et chantier

ELECTRICITE Reprise de Clemessy : avantage à EDF

Mots clés : Electricité - Equipements techniques et finitions - Produits et matériaux

L’assemblée générale des actionnaires de Clemessy, numéro deux français des entreprises indépendantes de l’équipement électrique (3 milliards de francs de chiffre d’affaires, 4 500 salariés), choisira fin mars entre deux solutions de reprise. Deux candidats sont sur les rangs pour racheter les parts de la famille de Valence, actionnaire majoritaire : EDF associé à Cogema et Siemens d’une part, et GTIE (groupe SGE) d’autre part. Malgré le maintien d’un résultat négatif en 1998, Clemessy annonce une exploitation positive pour son dernier exercice. Leader français avec 12 milliards de francs de chiffre d’affaires et 15 % du marché, le groupe GTIE voudrait renforcer sa prééminence dans certaines régions comme l’ouest, ou certaines spécialités comme les bans d’essais automobiles, où les deux groupes cumuleraient jusqu’aux trois quarts du marché.

La proposition d’EDF s’inscrit davantage dans une logique de complémentarité : le développement de services d’installations et de maintenance est au coeur de la stratégie de diversification d’EDF. Ni l’entreprise nationale, ni la Cogema ne se trouvent en situation de concurrence frontale vis-à-vis de Clemessy. « Le comité de direction s’est prononcé sans aucune équivoque en faveur des propositions d’EDF », déclare Michel Cerciat, directeur général, après la présentation des deux projets en comité central d’entreprise, le 4 mars dernier. Le souci de l’emploi contribue à expliquer cette position de principe.

A l’inverse, la perspective d’un tollé parmi les entreprises privées d’installation et de maintenance électrique ne trouble pas l’actuelle direction de Clemessy : « Je préfère bien m’entendre avec mes clients et mon personnel qu’avec mes concurrents », commente Michel Cerciat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X