Enjeux

Edouard Philippe

« Pendant très longtemps, on a laissé des Zadistes s’installer et bloquer des projets. Il faut éviter à l’avenir que des ZAD se constituent et que ces projets deviennent des espèces de totems, de symboles. Je ne me satisfais pas que des occupants illégaux célèbrent ce qu’ils considèrent comme une victoire. »

Edouard Philippe, Premier ministre, commentant sa décision sur l’abandon du projet de Notre-Dame des Landes (lire aussi p. 16) .

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X