Enjeux

Edeis aborde 2018 en mode numérique

Mots clés : Conception

Parallèlement à son activité aéroportuaire, l’ingénieriste accélère la digitalisation de ses solutions techniques.

Edeis a fêté sa première année d’existence sans trop d’embarras. L’ingénieriste, issu de la reprise des activités françaises de SNC Lavalin par le fonds d’investissement Ciclad et la société de participation Impact Holding fin 2016, a pourtant connu quelques « péripéties » : changement d’actionnaire, restructuration… Malgré un chiffre d’affaires en recul de 15 %, à 120 millions d’euros (1), réparti entre les activités de gestion d’aéroport et d’ingé nierie, le groupe se dit « en phase avec ses objectifs avant un retour à l’équilibre attendu l’année prochaine ».

Parmi ses grands chantiers, la direction a entrepris un plan de réorganisation visant à rendre ses 13 agences régionales plus autonomes et responsables. La nouvelle structure met aussi en avant ses succès commerciaux : missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la Société du Grand Paris sur la construction de la ligne 18 du Grand Paris Express et projet de smart city du Grand Dijon. Le groupe a également assuré la maîtrise d’œuvre pour les deux lignes de tramway d’Avignon et obtenu la délégation de service public pour le...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5968 du 23/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X