Enjeux Certification

E+C-, l’évaluation monte en puissance

Mots clés : Normalisation - Marquage CE

L’expérimentation E+C- passera à la vitesse supérieure en 2018. Alors qu’aujourd’hui 81 bâtiments à énergie positive et réduction carbone ont été évalués, ils seront environ 400 au total à être observés à partir du premier trimestre 2018. Entre 500 et 1 000 sont espérés d’ici à la fin de l’année. De quoi analyser, en fonction des niveaux de performances atteints, les modes constructifs et les solutions énergétiques choisis, mais aussi les données économiques. Point de vigilance : pour l’instant, il s’agit surtout de bâtiments résidentiels. Il faudra donc inclure davantage de bâtiments tertiaires dans l’expérimentation.

Par ailleurs, les textes prévoient aujourd’hui deux dates différentes dans la future réglementation. Les bâtiments neufs devront respecter un seuil maximum d’émissions de gaz à effet de serre dès 2018, alors qu’ils ne devront être à énergie positive qu’en 2020. Raison pour laquelle certains acteurs demandent au gouvernement que les deux volets de la réglementation, énergie et carbone, entrent en vigueur en même temps, en 2020… le temps d’expérimenter sereinement. Ce serait un bon compromis !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X