Enjeux Modélisation

Du nuage de points aux murs paramétrables

SnapKin vient de lancer la commercialisation de son offre de modélisation des murs et des niveaux d’un bâtiment existant à partir d’un nuage de points. Réalisé à l’aide d’un scanner 3D, le nuage est converti de façon rapide en maquette Revit, DWG ou IFC intégrable dans des outils BIM. « Avec nos outils, la modélisation nécessite une journée pour 1 000 m2 , au lieu de quatre jours à la main », annonce Jérémy Guillaume, président de la start-up qui fait partie des premières candidates au soutien du CSTB’Lab. Créée en 2013, la société a mis quatre ans pour mettre au point cet outil. Jusqu’au mois de novembre, elle ne le proposait que sous la forme d’un service aux entreprises avec lequel elle a déjà modélisé près de 500 000 m2.

Solution complète. Snapkin propose trois offres commerciales : Starter, qui comprend une licence de son logiciel MySnapkin et 2 Go de traitement cloud (équivalent à 4 000 m2 ) ; Business, pour une licence et 10 Go (environ 20 000 m2 ) ; et Enterprise, pour deux licences et 20 Go (40 000 m2 ). Outre la solution logicielle et le service cloud , ces offres sont fournies avec des assistances techniques. Pour Jérémy Guillaume, « beaucoup de clients ne se lancent pas dans le BIM par absence de “ guide type ” pour la modélisation sur nuage de points. Nous leur apportons donc une solution complète ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X