Architecture Enveloppe

Du bois pour réduire l’empreinte carbone

Mots clés : Béton - Bois - Fondation - Technique de construction

Construit sur d’anciennes fondations, l’immeuble associe la préfabrication bois et béton.

Lancé en 2014, le projet de construction, en structure mixte béton et bois, d’un immeuble de 230 logements étudiants à Noisiel (Seine-et-Marne), traduit concrètement la transition architecturale en cours dans l’un des quartiers emblématiques de Marne-la-Vallée. Construit sur une parcelle contiguë aux voies du RER A, le bâtiment a pris place sur le parking d’un ancien ouvrage logistique à structure béton datant du début des années 1980. Pour réaliser cet édifice en R + 5 de 69 m de long, 23,5 m de large et 17,50 m de haut, l’agence Géra Architectes a opté pour une structure mixte : des murs et poteaux en bois associés à des dalles préfabriquées en béton.

Un choix dicté par les reprises de charge d’une telle structure : les deux tiers de l’ouvrage reposent en effet sur d’anciennes fondations. Ces dernières ont été renforcées à l’aide de poteaux et de poutres métalliques, dont la sous-face a été isolée avec 12 cm de polyuréthane. Le dernier tiers du foncier est installé sur terre-plein. Il a été classiquement traité par des longrines en béton, avec une isolation du sol recouverte par une dalle de béton. Le système constructif en bois prend appui sur ce linéaire périphérique maçonné.

Côté structure, les maîtres d’œuvre ont choisi ici une solution porteuse en bois. Du...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5971 du 13/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X