Régions

Drôme-Vaucluse Projets pour le site nucléaire de Tricastin

> Les investissements d’Areva, sur le site de Tricastin devraient se poursuivre au-delà de 2015, date de l’achèvement du parc nucléaire Georges-Besse II (GBII), selon le directeur du site de Tricastin Hugues-Blachère. Une station de traitement des effluents d’uranium à Pierrelatte (Drôme) devrait être construite à l’usine Socatri, filiale d’Areva. Parallèlement seront menés le renouvellement et le développement d’installations de retraitement des déchets.

Le leader mondial du nucléaire va jeter les bases d’une filière de retraitement appauvri en relation avec l’atelier REC II, prévu pour 2011 et qui, en relation avec GBII, se chargera de la réception, l’ajustement isotopique, l’expédition et le contrôle des matières.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X