Enjeux Autorisation environnementale

Douze en un

Deux décrets et une ordonnance, publiés au « JO » du 27 janvier (lire p. 86) , instituent l’autorisation environnementale unique. A partir du 1er mars, une seule autorisation au titre du Code de l’environnement (jusqu’à 12 aujourd’hui) sera nécessaire pour tout projet soumis à la nomenclature ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) et/ou à la nomenclature Iota (installations, ouvrages, travaux et activités soumis à la législation sur l’eau). Le délai d’obtention passerait à neuf mois, contre douze à quinze actuellement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X