Technique et chantier

DISTRIBUTION Extrapole va étoffer sa chaîne de magasins

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage - Urbanisme commercial

Le profil. Créée en 1993 par un ancien directeur du développement puis directeur général de la FNAC, Philippe Mondan, cette chaîne de magasins de loisirs culturels compte cinq établissements à Paris et en région parisienne (Belle-Epine, Quatre-Temps, rue Montmartre, Parinor et Ivry/Grand Ciel), chacun disposant, en moyenne, d’une surface de vente de près de 2 000 m2.

La stratégie. Ce concurrent de la FNAC et de Virgin veut se développer à Paris et en région parisienne exclusivement (pour le moment). Toujours locataire de ses murs, il souhaite pouvoir ouvrir deux magasins par an, ou au moins trois établissements tous les deux ans. Coût moyen d’un magasin « neuf » : près de 10 millions de francs (pas de porte, lorsqu’il y en a un, non compris). Extrapole ne dispose pas, pour le moment, d’un service technique. C’est son architecte, Jean-Luc Céléreau, qui est chargé à la fois de la conception, des appels d’offres, de la maîtrise d’oeuvre et du suivi du chantier.

Politique vis-à-vis des entreprises. Architecte spécialisé dans l’urbanisme commercial, Jean-Luc Céléreau, qui privilégie une architecture basée sur la pierre et le bois, a mis en place une politique qui fait la part belle aux corps d’état séparés (capables, notamment, de travailler la nuit pour les chantiers de rénovation), au moins-disant, à une mise en concurrence d’au moins trois entreprises par corps d’état, à une certaine fidélité pour l’entretien et les mini-chantiers et à un paiement rapide des entreprises et des artisans (30 jours). La prochaine ouverture est programmée pour 1998. –

CONTACTS : Jean-Luc Céléreau tél. : 01.47.23.32.94.

Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X