Concevoir & installer

Dimensionner une PAC eau/eau pour le chauffage

Mots clés : Energie renouvelable - Equipements techniques et finitions - Maison individuelle - Produits et matériaux

Ces performances sont soumises à la précision de l’étude thermique et à la qualité du captage.

Comme toute pompe à chaleur, le choix d’une version eau/eau résulte d’un calcul pointu. On peut opter pour une méthode simple de calcul des déperditions. Mais il est préférable de la peaufiner par une étude thermique complète (voir les formules).

Pourquoi être précis ? Pour limiter les surcoûts à l’investissement et à l’usage. Le choix d’une pompe à chaleur trop puissante pénalise l’économie de l’installation par son coût élevé. A contrario, une PAC trop faible entraînera une surconsommation et...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 148 du 01/02/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X