Régions Angers

Deux mois pour regrouper deux écoles

Pour sauver l’école primaire Larévellière, dont les bâtiments sont répartis de part et d’autre de l’avenue Montaigne à quatre voies, la Ville d’Angers (Maine-et-Loire) a décidé de déplacer l’école élémentaire (3 classes, 58 élèves) sur le site de la maternelle (4 classes, 79 élèves). Mais cette option ne pouvait fonctionner que si elle était réalisée avant la rentrée 2011. « Traverser un boulevard pour passer d’une école à l’autre rebutait de plus en plus les parents, entraînant une baisse constante des effectifs et donc une probable fermeture de l’école », explique Luc Belot, adjoint au maire d’Angers chargé de l’éducation.
L’opération, conçue par Lacroix et Mignot Architectes, a été confiée au groupement d’entreprises Sogea et Madera. Cet été, 470 m 2 de locaux neufs seront construits et 260 m 2 d’espaces existants (salles des professeurs et cantines) réhabilités. Implanté sur la cour, un bloc de vingt-quatre modules servira d’entrée aux deux écoles et comprendra deux classes, des bureaux, une salle de motricité de 120 m 2 et une bibliothèque. Outre le gain de temps, la construction modulaire utilisée ici met en œuvre un nouveau type de modules à ossature bois sans mur porteur, « ce qui est moins contraignant pour positionner les modules, explique Idalie Petitgas, créatrice avec Anthony Morinet de Madera « et permet de les démonter pour les reconditionner dans le cas d’un usage temporaire ».
D’ici à fin 2012, la capacité d’accueil de la crèche déjà présente sera doublée pour accueillir 30 enfants afin de disposer d’un pôle famille. Coût total du projet : 1,1 million d’euros TTC.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X