Innovation

Deux industriels créent une machine pour viticulteurs perchés

Mots clés : Aménagements extérieurs - Matériel - Equipement de chantier

Initiateur des outils portables à batterie dans les espaces verts, Pellenc fait également partie des leaders mondiaux de la mécanisation viti-vinicole. La volonté d’améliorer ses machines à vendanger a amené l’industriel à collaborer avec un des rois de l’échafaudage : Tubesca-Comabi.

Entre viticulture et paysage, le lien saute aux yeux du public, même si les deux filières professionnelles ne l’ont pas forcément perçu. Depuis sa création en 1974 par Roger Pellenc, fils de vignerons à Pertuis dans le Vaucluse, l’entreprise Pellenc incarne le lien entre ces deux familles d’espaces verts, sur le créneau des machines destinées à en faciliter l’entretien. Le porteur multifonction Optimum en apporte l’illustration la plus récente, dans le domaine du travail viticole en hauteur.

L’engin de près de 4 m de haut, de 3m de large et de 6 m de long se déploie sur des tracteurs enjambeurs 130 et 330. Le montage de ces machines impose des postes de travail en hauteur de 1 à 3 m, trop souvent instables, inconfortables et donc dangereux. La sécurisation et l’amélioration ergonomique de cette opération ont guidé la coopération entre Pellenc et Tubesca-Comabi. Près de deux années de développement et de mise au point ont visé à concilier des impératifs souvent complexes. Il fallait en effet parvenir à réaliser des structures mobiles assurant le positionnement des postes de travail autour des machines. « Chaque cas est unique, indique...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 406 du 09/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X