Régions Amiens-Valenciennes

Deux écoles d’ingénieurs s’unissent

Mots clés : Conception

«Un projet ambitieux pour la région. » C’est ainsi qu’a été décrite la création prochaine d’un Institut national des sciences appliquées (Insa) dans les Hauts-de-France par Nicolas Lebas, vice-président de la région chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et des universités, lors de l’annonce de ce projet, le 5 juillet à la CCI Amiens-Picardie. Ce nouvel établissement sera issu du rapprochement des écoles d’ingénieurs de l’Esiée d’Amiens et de l’Ensiame de Valenciennes. Ce mariage vise, selon l’élu, à « proposer des formations qui répondent aux besoins des industries dans l’écosystème à venir, et à améliorer l’attractivité du territoire ».

Modalités et financements à définir . Ce septième Insa français devrait accueillir les premiers étudiants à la rentrée 2018. Si l’ensemble des acteurs, parmi lesquels Thierry Lacout, président de l’Esiée, Abdelhakim Artiba, président de l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Fany Ruin, présidente de la CCI Amiens-Picardie, et Alain Gest, président d’Amiens Métropole, s’accordent sur la nécessité de la structure, les modalités et les financements doivent encore être définis. Les premières décisions seront rendues d’ici à décembre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X