Réalisation

Des trottoirs doux comme des tapis

Mots clés : Béton - Urbanisme - aménagement urbain

Titulaire du lot trottoirs dans le réaménagement de la rue Garibaldi, à Lyon, Sols Confluence a tiré profit de l’expérience engrangée en phase 1 pour modifier, en phase 2, aussi bien la formulation que la mise en œuvre du béton des trottoirs.

Après un premier tronçon de 800 mètres linéaires livré en 2014, une seconde étape s’achève dans le réaménagement de la rue Garibaldi, à Lyon : la métropole prend possession d’un demi-kilomètre supplémentaire. Les principes que l’Atelier Marguerit a mis en forme avec les architectes de Passagers des villes demeurent : la suppression des parties en trémies ; la redistribution de l’espace entre chaussée routière, site propre de transports collectifs, piste cyclable et amples trottoirs ; des bandes densément plantées individualisant ces usages. Ce cadre inchangé s’accompagne néanmoins de deux adaptations notables. S’agissant de la récupération des eaux pluviales, un bassin de rétention avait en phase 1 pris la place de la trémie Lafayette-Servient, l’eau stockée servant à arroser les espaces végétaux et à nettoyer la voirie. En phase 2, la trémie Paul-Bert a été remplacée par une tranchée drainante de 360 m3, dispositif assez habituel d’infiltration dans la nappe. Peu commune, l’autre adaptation, opérée sur les 4 280 m² de trottoirs créés en cette seconde phase – presque un demi-hectare ! -, apporte un meilleur confort de marche.

La solution retenue repose d’abord sur...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 406 du 09/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X