Régions Métropole

Des pistes pour faire sauter les bouchons de Bordeaux

A l’occasion du conseil communautaire de Bordeaux Métropole de la fin novembre, les élus ont soulevé les problèmes d’accès entre rive droite et rive gauche ainsi que la saturation du réseau routier. Dans le cadre des Assises de la mobilité, en octobre, le président Alain Juppé avait formulé des propositions à travers un rapport. Elles ont été débattues.

Accélérer les travaux sur la rocade. Concernant les grands projets d’infrastructures de transports, c’est l’état de la rocade qui donne le ton de la congestion sur l’agglomération. D’où la perspective de relancer la solution de l’adossement d’une partie de la rocade au réseau des concessionnaires autoroutiers (ASF et Atlandes), sans mise en place de nouveaux péages. Une solution destinée à accélérer le tempo des travaux sur plusieurs points névralgiques : mise à 2 x 3 voies de la section de rocade située entre les échangeurs 1 et 2, amélioration de l’échangeur 26 avec la RN89 (échangeurs 2 à 26) et mise à 2 x 3 voies de la section située entre la rocade et la section concédée de l’A63 vers Bayonne.

L’instauration d’un péage « intelligent » ciblé sur les poids lourds en transit pour financer les politiques locales de mobilité et la relance du grand contournement par l’est ont également été évoquées. Ce dernier point n’a pas fait l’unanimité au sein du conseil. « C’est une chimère, a commenté l’ex-élu EELV Gérard Chausset, président de la commission transport de Bordeaux Métropole. Le contournement par l’est constitue un signal fort lancé au transport routier, alors que nous cherchons à développer le ferroutage. »

Des propositions avant la fin de l’année. Alain Juppé estime par ailleurs qu’il est nécessaire de structurer la gouvernance des transports et envisage la création de syndicats mixtes à l’échelle des bassins de mobilité. « Nous devons apporter notre contribution avant le dépôt de la loi sur la mobilité en début d’année prochaine », a-t-il insisté. Le conseil se réunira avant Noël pour finaliser sa contribution.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X