Régions Limoges

Des maisons pour accompagner la sédentarisation

L’agglomération de Limoges a récemment inauguré un projet pilote rare en Nouvelle-Aquitaine : un lotissement de trois maisons dites logements sociaux adaptés (LSA), conçues spécifiquement pour répondre aux besoins de gens du voyage engagés dans la sédentarisation. La résidence du Puy Vert est un programme expérimental porté conjointement par la collectivité et le bailleur social Limoges Habitat. Ce chantier à 656 000 euros, dont plus de la moitié apportée par l’agglomération, pourrait essaimer. « Il est apparu que les gens du voyage, ici, étaient bien souvent des natifs du territoire, et qu’ils le quittaient peu, explique Anne-Cécile Fall, qui gère le dispositif pour l’EPCI. Tous les quatre mois, ils changent d’aire mais restent dans un périmètre circonscrit à l’agglomération, ce qui contribue à fixer une forme de précarité. » Proposer des logements adaptés aux besoins de chacun, c’est tout l’intérêt des LSA choisis dans cette opération.

Une place pour la caravane. Il s’agit de logements de petite surface (environ 60 m2 ), en rez-de-chaussée, avec de multiples accès vers l’extérieur et un emplacement pour caravane. « Ils sont rassurants pour ces familles en transition vers la sédentarisation », explique l’association Ma Camping 87, qui a participé à la conception du cahier des charges. « Nous avons vu des sédentarisations échouer parce que ces précautions n’avaient pas été prises », confirme l’EPCI. Les trois familles qui se sont vu allouer ces logements créés par l’Atelier Polygone Architecture ont été choisies par un comité d’attribution en tenant compte de leur motivation. Elles bénéficieront d’un accompagnement pour assurer le bon déroulement de ce changement de vie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X