Management et prévention

Des lycéens visitent le chantier du viaduc de Millau

Quoi de plus parlant qu’un ouvrage pour faire toucher du doigt aux jeunes la réalité des métiers du BTP. Le 4 mars, l’ESITC de Cachan a eu la bonne idée de déplacer à Millau 23 jeunes lycéens de classes de première S et de seconde de deux établissements scolaires des Hauts- de-Seine, le groupe scolaire Sophie-Barat de Châtenay-Malabry et l’institution Sainte-Marie d’Antony. Objectif : leur faire visiter le chantier du viaduc de Millau et si possible susciter des vocations.

Michèle Barrat, professeur de physique chimie et professeur principale au groupe scolaire Sophie-Barat, se félicite de cette visite. « Ce fut utile pour moi à titre personnel et pour orienter les jeunes. La plupart ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire en seconde. Ensuite, la première est une classe charnière. A ce titre, cette visite est utile. L’objectif est atteint : les jeunes ont été attentifs, ont posé des questions, certains voulaient même rester plus longtemps.» Pour accompagner les jeunes, l’ESITC avait dépêché deux de ses enseignants en 5e année, spécialistes des ponts : Daniel de Matteis, ingénieur au Setra, et Thierry Thibaux, directeur technique d’Eiffage TP. Etaient également présents les élèves de 5e année de l’ESITC. Hervé Fombaron, directeur de l’école, est satisfait et aimerait réitérer l’opération en 2005 sur un autre ouvrage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X