Régions Indre

Des HLM ruraux de Paul Chemetov rasés

Mots clés : Logement social

La mobilisation n’y aura rien fait. Dans le petit bourg médiéval de Saint-Benoît-du-Sault (Indre), l’un des plus beaux villages de France, 15 pavillons HLM construits par Paul Chemetov dans les années 1980 sont en cours de destruction. La Scalis, qui possède l’ensemble de la Grande Ouche, a décidé de le raser en partie, à la suite du départ des derniers locataires, en estimant que le coût de remise aux normes serait trop élevé.

A l’annonce du projet en novembre, un collectif de défense de ces bâtiments – des maisons accolées de quatre et cinq pièces -s’était...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X