[TO] Règles techniques

Des bungalows protégés des cyclones à Bora-Bora

Mots clés : Travail

Ouvert mi-1998, l’hôtel Méridien de Bora-Bora (Polynésie Française) a demandé un travail important de préparation du site avant la construction des quelques cent bungalows sur des îlots et sur pilotis dans le lagon. L’espace de 300 m de large, découpé par des îlots et choisi pour la présence d’une lagune intérieure, a fait l’objet d’une protection anticyclonique lourde. En prenant exemple sur une levée de déchets coraliens située plus au sud, une levée artificielle de 310 m de long, de 15 à 20 m de large, et d’une hauteur de 3 m (localement de 4 m), a été installée pour briser les vagues produites par les cyclones. Disposé en forme de croissant, cet ouvrage se compose d’un coeur de pyramides de gabions (1). Face à l’océan, il est remblayé de blocailles coralliennes pour former une pente d’environ 20 %. Côté lagune intérieure, le remblai de blocailles est plus raide. Pour stabiliser l’ensemble, les deux versants sont végétalisés de manière à fixer les blocailles par les racines. Cette solution paysagère a demandé la préparation d’une pépinière de 40 000 plants locaux. L’aménagement est indécelable dans l’environnement et conçu pour résister au ruissellement. Ces travaux se sont poursuivis par le reprofilage et l’aménagement de la lagune intérieure sur 5 000 m2 (soit environ 70 000 m3 de matériaux extraits), trop peu profonde pour la baignade et en partie occupée par des matériaux vaso-sableux. La circulation des eaux a été recréée pour maintenir les eaux claires (ni prolifération d’algues ou apports de terres ou de pierres). Le bureau d’études a exploité une différence de hauteur d’eau de 30 cm entre l’océan et le lagon et créé une prise d’eau par deux canalisations de 1200 mm de diamètre permettant un débit moyen de 0,6 m3/s. Soit un renouvellement des eaux du lagon artificiel en une demi-journée.

Maître d’ouvrage : SPIT. Maître d’ouvrage délégué : Société Duminvest. Maître d’oeuvre : Tricard. Bureaux d’études : Carex Environnement, SPIE Infra (Groupe Egis). Entreprise générale : GTM. Espaces verts : TUP (Thebaud Urbanisme Paysage).

PHOTO : La levée détritique de 300 m de long qui protège les cent bungalows de l’hôtel est végétalisée de 40 000 plants. Leurs racines renforceront ce terrassement corallien intégré dans le paysage.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X