Architecture

D’ORLÉANS À LYON, DE BORDEAUX À CAEN, LES VILLES TIENNENT BIENNALES

Hasard des calendriers ou épidémie événementielle, les manifestations estampillées « biennales d’architecture » ont fleuri cette année sur tout le territoire. De Caen en septembre 2016 à Orléans en octobre 2017, en passant par Lyon en juin et Bordeaux en septembre, les métropoles se sont animées tour à tour d’expositions et de débats questionnant la fabrique de la ville. Les règles du jeu étaient partout les mêmes : plonger dans un sujet choisi et un territoire, au moyen de visites d’entrepôts réquisitionnés pour l’occasion et de balades dans les centres-villes où les programmations ont investi galeries, friches et églises désacralisées. Heureusement, les formats de médiation étaient variés. A Bordeaux, la 7e édition d’Agora favorisait l’immersion : on plongeait dans la forêt en pots installée pendant quatre jours dans le Hangar 14 par le commissaire invité, Bas Smets, pour apprivoiser le paysage métropolitain. A Lyon, petit budget et ambiance atelier à la Sucrière, pour la...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 266 du 11/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X