Régions Strasbourg

CUS Habitat reconvertit malgré la diète budgétaire

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Entreprise du BTP - Monde du Travail

+ 36,8 % de mises en chantier de logements en Lorraine sur un an, à fin janvier 2018. Source : Cerc Grand Est.

27 585 demandeurs d’emploi dans le BTP dans le Grand Est à fin 2017, en baisse de 9,6 % sur un an.

5,3 M€ Montant TTC des travaux (jusqu’au 9 novembre) de la nouvelle tranche de mise à 2 x 3 voies de l’A36 à Mulhouse.

Pour CUS Habitat, la facture est salée : – 23 % d’investissements cette année. La faute à la loi de finances, a justifié l’office HLM, lors de la présentation de son budget 2018 révisé, fin mars. « Les trois points clés du texte que sont la réforme des APL, la hausse des cotisations à la Caisse de garantie du logement locatif social et le passage de la TVA à 10 % nous imposent un plan drastique de réduction des dépenses », a déclaré Philippe Bies, le président du plus gros bailleur d’Alsace propriétaire de 20 000 logements.

Outre 7,3 M€ de dépenses de fonctionnement en moins, l’investissement est ramené de 113 M€ en 2017 à 86,4 M€ cette année. Le nombre record prévu de 1 950 réhabilitations est maintenu, mais l’enveloppe par logement diminue d’un quart : le bailleur disposera de 45 000 euros en moyenne. « En conséquence, les rénovations se focaliseront sur le thermique, au détriment des résidentialisations, des peintures de façades et des travaux de serrurerie, plomberie...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5972 du 20/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X