Régions

Creuse Un effort budgétaire en faveur de l’électrification

Mots clés : Collectivités locales - Finances publiques

Des avances remboursables pour l’équipement des communes de moins de 500 habitants.

Le budget que vient de voter le conseil général de la Creuse est de 609,6 millions de francs, dont 191 seront consacrés à l’investissement.

Parmi les nouveautés figure une enveloppe d’avances remboursables sans intérêt (50 000 francs tous les deux ans pendant dix ans) destinée aux communes de moins de 500 habitants.

Elles pourront y avoir recours pour financer un projet d’équipement dont elles auront la maîtrise d’ouvrage directe. 198 communes creusoises sont potentiellement concernées par cette nouvelle politique dotée de 5 millions de francs en 1999.

Un effort un peu plus important est fait en faveur de l’électrification : la subvention au Syndicat département d’électricité passe de 8,2 à 10 millions de francs. Au chapitre de l’équipement rural, 23,2 millions de francs de crédits de paiements, on note le lancement de deux études pour un montant de 109 000 francs l’une sur des mesures de débit et de qualité de l’eau, l’autre en vue d’une campagne de recherche d’eau souterraine.

Mais l’innovation la plus importante concerne la voirie : 380 000 francs sont destinés à la mise en place d’une banque de données routières, dans le but d’établir et de suivre la programmation des travaux sur le réseau départemental. Un véhicule spécialement équipé d’instruments de mesure sera acheté.

Par ailleurs un budget de 200 000 francs est destiné à des études et à des sondages géologiques. La programmation totale concernant le domaine routier départemental est en hausse avec 77,8 millions de francs d’autorisations de programmes. Le programme routier d’intérêt départemental se voit affecter 15,3 millions de francs de crédits de paiements.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X