Architecture et urbanisme

Créteil/Lycée Bois et ardoise

Mots clés : Bois - Education - Produits et matériaux

Dans cette banlieue parisienne de première couronne, le nouveau bâtiment du lycée Antoine-de-Saint-Exupéry, par la clarté de son plan et la sobriété de l’ensemble, a vocation à requalifier les lieux. Sa forme unitaire et compacte, quatre ailes ou pavillons thématiques réunis sous une toiture débordante, l’oppose à l’ancien établissement, réparti en plusieurs secteurs sur le terrain. La nouvelle implantation permet de laisser libre une surface pouvant accueillir un jardin de 2 ha _ rare dans ce type d’équipement _ et 300 arbres en bordure du site. Les matériaux bruts sont choisis par mimétisme à l’environnement. Le bardage extérieur en planches d’ipé huilées côtoie les troncs roux des acacias. Le large auvent d’ipé en porte-à-faux se marie à leurs frondaisons. L’ardoise d’Ecosse brute d’extraction habille la « barre », massive, des services administratifs et sociaux, traversante de part en part. Autour des patios, les tonalités de l’Inox, des glaces émaillées ou des bannes tendues de toiles écrues s’harmonisent avec les floraisons grises et blanches.

1. L’entrée du lycée.

2. Côtoyant les acacias, le bardage d’ipé brut huilé est monté sur une structure métallique en « caissettes ». La pose des lattes de 140 x 38 mm est à joints ouverts.

3. L’ardoise verte d’Ecosse (30 x 30 mm) est collée à joints

ouverts. Elle habille la barre des services administratifs et sociaux.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d’ouvrage : conseil régional d’Ile-de-France.

Maîtrise d’oeuvre : Dominique de Soos ; M. Nicolas et Y. Chemineau, architectes chefs de projet ; F. Garnier, paysagiste ; Ph. Guillemet, sculpteur ; Artec, BET TCE.

Surface : 14 100 m2.

Coût des travaux : 137 MF.

Entreprise générale : Léon Grosse.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X