Régions SAINT-ETIENNE

Contrat de performance énergétique de services signé

Saint-Etienne Métropole et Spie ont signé le premier contrat de performance énergétique (CPE) de services en France pour la rénovation des systèmes énergétiques du musée d’art moderne de Saint-Etienne. Objectif : pour 430 000 euros TTC de travaux, garantir dès 2013 pour huit ans 40 % d’économies d’énergie sur le chauffage, la ventilation et la climatisation. « L’amélioration de la performance énergétique du site repose autant sur le remplacement de matériels devenus obsolètes que sur leur maintenance et leur bonne conduite au quotidien, souligne Marc Journaux, DG adjoint de Spie Sud-Est. C’est le sens de la dénomination Services qui vient en complément de Contrat de performance énergétique. »

Trois exigences majeures

Spie s’engage sur les trois exigences majeures d’un CPE. Un, la réalisation d’actions fortes d’amélioration de la performance énergétique (sans intervenir sur le bâti) : conception d’un système de chauffage-climatisation plus économe (pompe à chaleur air/eau couplée à deux chaudières à gaz et récupérateur de chaleur sur les installations de traitement d’air) avec système de gestion centralisée. Deux : la réduction de la consommation de l’ensemble de l’installation après la définition d’une situation de référence. Trois : mise en place d’un plan de mesures et de vérification, garantie pour le maître d’ouvrage du respect de l’engagement pris (installation de sous-compteurs pour vérifier l’économie « au plus juste »). « Son coût réduit et sa facilité de mise en œuvre, comparés aux contrats de partenariat testés jusqu’à présent, en font un exemple idéal pour accompagner la rénovation énergétique du patrimoine bâti de l’Etat et des collectivités territoriales auxquels il s’adresse », pronostique Pascal Jean, directeur du développement des services de Spie. Avec ce CPE, Saint-Etienne Métropole applique à ses politiques publiques les actions qu’elle entend essaimer aux autres acteurs du territoire par son plan climat énergie territorial. En parallèle au CPE, Spie exploite et entretient les installations de production d’énergie et de confort à partir du 1 er janvier 2011 pour dix ans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X