Management et prévention Droit des affaires

Compte courant d’associé : le prêt est remboursable à tout moment

Le titulaire d’un compte courant d’associé demande remboursement immédiat des sommes qui y sont inscrites à la société bénéficiaire. Pour s’y opposer, cette dernière invoque l’application de l’article 1900 du Code civil, qui autorise le juge à fixer lui-même un terme au contrat de prêt lorsqu’il n’en a pas été contractuellement fixé.

Question L’article 1900 du Code civil s’applique-t-il au remboursement d’un compte courant d’associé stipulé sans terme ?

Réponse Non, car un compte courant d’associé présente la caractéristique essentielle, en l’absence de convention particulière ou statutaire le régissant, d’être remboursable à tout moment.

Commentaire Selon la jurisprudence, le compte courant d’associé stipulé sans terme est assimilé à un prêt dit à vue, dont le remboursement peut donc être demandé à tout moment. Si la société ne peut rembourser immédiatement les sommes portées au crédit du compte, elle peut seulement demander un délai de paiement (jusqu’à deux ans maximum).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X