Actualité

Compiègne accueille un lieu de mémoire

Compiègne Octobre : Le « Mémorial de l’internement et de la déportation » est installé sur le site de l’ancienne caserne de Royallieu à Compiègne (Oise) qui aura vu 45 000 personnes y être internées par la Wehrmacht entre 1942 et 1944. « Camp de concentration permanent pour éléments ennemis actifs » puis « camp de détention de police allemand », ce lieu de mémoire a été réhabilité par l’architecte Jean-Jacques Raynaud. Les trois baraquements conservés, purgés de leur faux-plafond et de leur carrelage, deviennent lieux d’exposition. Les projections s’effectuent sur des murs nus, débarrassés de leur peinture. L’ancienne double clôture du camp a laissé place à une longue façade étirée sur 160 m de longueur. Constituée de deux plans de béton blanc entre lesquelles prennent place les différentes fonctions d’accueil, elle découpe ici et là des fenêtres sur l’intérieur du site, comme un appel à la visite. Maîtrise d’ouvrage : Ville de Compiègne.

http://memorial.compiegne.fr

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X