Enjeux

Comment l’Europe impacte les HLM de France

Mots clés : Efficacité énergétique - Logement social - Réglementation thermique et énergétique

La révision des directives sur l’efficacité énergétique et le nouveau cadre budgétaire obligeront les bailleurs sociaux à réaliser davantage de travaux.

Certes, le logement ne figure pas au nombre des compétences de l’Union européenne (UE). Mais elle en a cependant besoin pour réaliser ses objectifs énergétiques. C’est particulièrement vrai du logement social, sur lequel les Etats membres peuvent plus facilement agir. « Les HLM sont de plus en plus concernés par un certain nombre de règlements et de directives », résumait Daniel Biard, vice-président de la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat (ESH), lors de l’Université Europe de la fédération, qui s’est déroulée en novembre dernier à Strasbourg. Pour le logement social français, qui dispose du parc le plus important d’Europe (plus de 4,8 millions de logements locatifs, à égalité avec le Royaume-Uni) et qui est celui qui consomme le plus de fonds structurels – 475 millions d’euros de Fonds européen de développement régional (Feder) programmés entre 2014 et 2020 -, l’arrivée...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5959 du 19/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X