Régions

Clermont/ Marmilhat « Ponts habités » à l’école des ingénieurs agricoles

Mots clés : Enseignement supérieur - Travail

L’Ecole nationale d’ingénieurs des travaux agricoles (Enita) de Marmilhat, en banlieue de Clermont-Ferrand, va subir plusieurs tranches de rénovation et d’extension de ses bâtiments d’hébergement et de restauration. Viennent d’être inaugurés ceux d’enseignement et d’administration. D’ici la rentrée de septembre, une unité de 102 lits va être restructurée. Pour 1998, est prévue la construction d’une unité de 32 lits et la réalisation d’un pôle de restauration-espaces colloques de 450 rationnaires, livrables à la rentrée 1998 et pour lesquelles les appels d’offres seront lancés à l’automne 1997. Plusieurs autres tranches, dont certaines sont conditionnelles, doivent s’étaler jusqu’en 2000.

L’option architecturale retenue consiste à construire l’hébergement, soit 250 lits au total, sous forme de « bâtiments-ponts habités » ajoutés au bâtiment actuel en barre. La restauration étant réalisée dans un bâtiment indépendant en rez-de-chaussée, séparé par un mail piéton et doté d’une terrasse en jardin paysager.

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage : Enita.

Mandataire : SCIC-Amo.

Maîtrise d’oeuvre : agence d’architectes Léaud-Rambourdin-Rivoire.

BET : Technip TPS Peyrard (structures et fluides) et Bitic (ingénierie-restauration).

Economiste : Yves Levadoux.

Montant des travaux : 23 millions de francs.

Réalisation : de l’été 1997 à 2000, en 5 tranches pour l’hébergement (6 300 m2), et 3 tranches pour la restauration et les espaces colloques (1 300 m2).

DESSIN : La restructuration de l’école s’effectuera en cinq tranches. Architectes : Léaud, Rambourdin, Rivoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X