Enquête

Chef de projet : un véritable partenaire du maître d’ouvrage

Mots clés : Conception - Concours d'architecture - Maîtrise d'ouvrage

Sur des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage, le chef de projet accompagne son client depuis la définition des besoins jusqu’à la livraison de l’ouvrage. C’est un métier qui nécessite une bonne capacité d’écoute.

Management de projet, assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) sont autant de termes pour désigner les missions dévolues au chef de projet travaillant aux côtés des maîtres d’ouvrage. « Il y a dix ou quinze ans, les sociétés d’ingénierie intervenaient principalement sur des missions d’assistance technique et de programmation. Depuis, les missions se sont élargies aux aspects juridiques et financiers des projets. L’évolution des marchés – partenariat public privé, conception réalisation – conduit les maîtres d’ouvrage à se doter d’assistance. C’est sous cette impulsion que nous avons créé Ideam, filiale dédiée à l’AMO », explique Jean-Marie Rousseau, P-DG du groupe Betom.

Multiples compétences

En AMO, les missions du chef de projet sont larges. En amont, il aide à définir l’objet à construire. « J’accompagne mes clients dans la formulation de leurs besoins, explique Henry Le Goas, chef de projet en hydraulique urbaine chez Safege. Je les aide ensuite à trouver les meilleures solutions techniques. » Puis le chef de projet traduit l’idée du client en documents techniques et en études préalables à la conception du projet : faisabilité, chiffrage, etc. Le chef de projet conseille aussi son client sur le mode de dévolution des marchés le mieux adapté, il aide au montage du concours d’architecture, lance les appels d’offres en direction des entreprises, participe à leur sélection… Une fois l’opération commencée, il suit le projet jusqu’à sa réception et pendant l’année de parfait achèvement.

Ce métier requiert de multiples compétences. Difficile donc pour un jeune diplômé de débuter par de l’AMO. « Les jeunes ingénieurs démarrent par la filière technique pendant deux ou trois ans pour bien comprendre les rouages avant de faire du management de projet », illustre Pascal Véré, directeur des opérations bâtiment et expertise immobilière de Jacobs France. Dans d’autres structures, les jeunes sont lancés en binôme avec un chef de projet confirmé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Thomas Ollivier, 28 ans, chef de projet, Ideam, filiale AMO du groupe Betom (78)

Actuellement, j’assiste cinq maîtres d’ouvrage dont les projets sont soit en phase de programmation soit en cours de réalisation.En phase programmation, le chef de projet doit avant tout écouter son client, l’aider à définir ses besoins, le conseiller pour optimiser son projet. Une fois le programme défini, il faut rédiger les documents qui serviront à concevoir le bâtiment : le cahier des charges pour l’architecte, le descriptif technique du programme, etc. Le chantier lancé, je dois faire remonter les informations émanant de la maîtrise d’œuvre vers le maître d’ouvrage et vice versa. Le chef de projet est l’interface entre le client et les différents intervenants du chantier. J’assure aussi le suivi financier et administratif de ces opérations.

ENCADRE

Les caractéristiques du métier

Programmation : le chargé d’affaires réalise les études préalables à la conception (définition des besoins, faisabilité, chiffrage…).

Conception : il aide au montage du concours de maîtrise d’œuvre et au choix du projet.

Suivi de l’opération : il suit le travail de l’architecte (avant projet sommaire, détaillé), consulte les entreprises, assure le suivi administratif, juridique et financier du chantier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X